Consommer mieux : l’hygiène et les soins

Après l’entretien de la maison passons à l’entretien de sa petite personne, rien de plus facile au naturel ! Les raisons de passer à une routine beauté et hygiène 100% naturelle sont nombreuses. D’une part l’économie, d’autre part il est plus facile de tendre vers le zéro-déchet dans la salle de bains en faisant soi-même ses produits tout en rejetant moins de produits toxiques dans l’eau. De plus même si les grands groupes cosmétiques sont soumis à une réglementation quand aux ingrédients utilisés on ignore tout de l’effet « cocktail » lorsqu’un produit inoffensif, utilisé seul, se retrouve associé à de nombreux autres dans le cadre d’une routine beauté quotidienne. Si la nocivité des parabens est aujourd’hui connue (et son absence un argument marketing) de nombreuses molécules encore utilisées dans la fabrication des cosmétiques sont des perturbateurs endocriniens avérés comme le triclosan (présent dans les dentifrices, produits contre l’acné, déodorants…), les phtalates (présents dans tous les produits parfumés de manière synthétique), le SLS (agent moussant présent dans presque tous les shampoing, gels douches…)… Ma liste est incomplète mais si vous désirez vous informer à ce sujet vous pouvez lire cet article, de la blogueuse Gala, qui identifie dans un résumé simple et clair les 14 ingrédients à éviter dans les cosmétiques. Et si comme moi ça vous fait vraiment suer de décrypter toutes les étiquettes parce qu’on nous prend pour des chèvres, réalisez vos produits de soin vous-mêmes ou optez pour des alternatives plus naturelles ! Dans cet article je partage mes longues heures de recherches sur le sujet sur le net et mes différents essais. Les recettes proposées sont pour des petites quantités car il est déconseillé de conserver trop longtemps vos préparations maison.

Dentifrice

J’ai eu beaucoup de mal à trouver une recette de dentifrice utilisable quotidiennement. De nombreuses recettes sont réalisées à base de bicarbonate de soude ou d’argile, mais ces deux ingrédients doivent être utilisés de manière occasionnelle car ils sont trop abrasifs. Pour un usage quotidien il est donc conseillé d’utiliser du carbonate de calcium, un abrasif doux.

Mélanger 3 cuillères à soupe de carbonate de calcium (aroma-zone), un peu de sel et un peu de vrai savon de Marseille râpé finement dans un pot. Ajouter 3 gouttes d’huile essentielle de tea tree et 3 gouttes d’huile essentielle de menthe pour la fraîcheur. Vous obtenez un dentifrice à saupoudrer sur votre brosse à dent. Vous pouvez aussi en faire une pâte en rajoutant un peu d’eau.

Et pour blanchir les dents naturellement, une astuce : frottez-les avec le coté chair d’une peau de banane!

Et pour la brosse, avec Mr Poulet on teste actuellement la brosse à dents éco-responsable de fabrication française Bioseptyl. On a pris un abonnement, tous les 3 mois on reçoit notre brosse à dents, plus besoin d’y penser !

Se laver

L’idéal c’est un pain de savon comme un savon de Marseille, mais attention de le choisir avec au moins 72% d’huile d’olive (s’il est blanc il contient sans doute de l’huile de palme) et sans sodium tallowate (graisse animale) ainsi il est entièrement biodégrable et peut servir pour la peau, les cheveux, les dents… de toute la famille. Aujourd’hui il ne reste que 4 savonneries en France qui font du vrai savon de Marseille : La savonnerie du Fer à cheval, Le sérail, La savonnerie du midi et Marius Fabre.

Démaquillage

Pour moi nettoyage et démaquillage c’est bonnet blanc et blanc bonnet, alors j’utilise aussi du savon  pour me démaquiller le soir. Le matin je me nettoie juste le visage à l’eau avec mon éponge Konjac à l’argile rose (conseillée pour les peaux sensibles), trouvée en magasin bio. Je l’utilise sans ajout de savon depuis deux mois et je remarque une réelle amélioration de ma peau, plutôt sujette aux imperfections, ce qui me permet de moins me maquiller et entretient donc ce cercle vertueux ! La durée de vie d’une éponge konjac est de 3 mois mais vu l’état actuel de la mienne, je pense qu’elle va me durer plus longtemps. Et une fois qu’elle commencera à s’effriter, comme elle est entièrement bio-dégradable, elle finira dans le compost ! Pour en savoir plus allez faire un tour chez Trendy Mood. Sinon pour les puristes il y a le démaquillage à l’huile (à choisir selon votre type de peau, pour savoir laquelle est la plus adaptée pour vous consultez ce tableau) ou le démaquillant biphasé (à l’huile aussi), une recette d’Antigone XXI.

DSCN5370

Quelques alliés de ma routine soin naturelle : éponge konjac, déodorant à l’huile de coco, shampoing solide au shikakai et crème de jour bio.

Shampoing

Je suis adepte de shampoings solides depuis que je les ais découverts chez Lush car plus pratiques et plus économiques mais ceux vendus chez Lush contiennent du SLS qui, on l’a vu, est un perturbateur endocrinien. J’ai donc testé une recette de Mad and the hair, composée seulement de 4 ingrédients (Aroma-zone) et réalisable en moins de 5 minutes, le shampoing solide au shikakai et à l’huile de chanvre. Je l’adore, ça fait deux fois que j’en refais, grâce à lui mon cuir chevelu me démange beaucoup moins, j’espace donc plus les shampoings et en plus grâce à la présence de l’huile de chanvre je n’utilise plus aucun soin après-shampoing (et un bon point pour le minimalisme) !

Shampoing sec

J’aimais bien cette invention bien pratique pour les matins un peu speed mais au niveau nocivité pour l’environnement l’aérosol ça se pose là. La bonne nouvelle c’est qu’on peut faire aussi efficace en saupoudrant les racines des cheveux de fécule de maïs. Patienter et brosser tête en bas pour se débarrasser de la fécule.

Crème de jour

J’utilise désormais une crème de jour bio très bon marché que j’achète sur Aroma-zone, la crème neutre désaltérante à laquelle je rajoute des actifs (toujours aroma-zone) qui changent selon la saison : bisabolol l’hiver (apaisant et réparateur) à hauteur de 1% de ma préparation totale et algo’zinc l’été (purifiant et séborégulateur) à hauteur de 5%. Ce n’est donc pas entièrement du fait-maison mais ça me convient, si vous voulez aller plus loin et vous lancer dans la préparation de vos crèmes hydratantes vous pouvez suivre ce mode d’emploi complet et très simple.

Déodorant

Voilà la recette maison qui m’a le plus bluffé par son efficacité, et avec seulement 3 ingrédients que l’on trouve dans la cuisine !

Mélangez 50g d’huile de coco fondue, 30g de bicarbonate et 20 g de fécule de maïs. Ajoutez 10 gouttes d’huile essentielle de citron (attention le citron est photo-sensibilisant il faut donc éviter de bronzer les aisselles en l’air pour éviter les tâches…). Moulez et faites prendre au frigo. Par contre l’huile de coco se liquéfie à partir de 24°C, l’été je conserve donc ce déodorant au frigo pour l’utiliser de manière solide. On peut éviter ce désagrément en rajoutant 6g de cire d’abeille. Pour moi il est aussi efficace que ceux du commerce, une révélation !

Du coté des soins

Vaseline : à la maison on se sert souvent d’homéoplasmine pour hydrater lèvres et nez en période de rhume, aider la cicatrisation des petites coupures… mais j’ai découvert que sous son nom homéopathique l’ingrédient principal était un dérivé du pétrole. J’ai donc cherché comment la remplacer de manière naturelle et j’ai découvert la cire d’abeille. Pour fabriquer sa vaseline maison il suffit de faire fondre une dose de cire d’abeille, d’ajouter 8 doses d’une huile végétale (olive…), de chauffer un peu pour bien mélanger et de conditionner. Laisser « prendre » avant d’utiliser.

Acné : autre problème récurrent pour moi l’acné ! Mais il est très facile de se faire un soin anti-spot naturel et à moindre coût : mélanger un même volume de vinaigre de cidre et d’eau, et appliquez sur les boutons au coton-tige.

Gommage visage : 3 cuillères à soupe de miel ou d’huile végétale + 1 cuillère et demie de sucre de canne. Laissez poser quelques minutes, massez, rincez à l’eau tiède.

Gommage corps : tout simplement du marc de café, vous pouvez aussi essayer cette recette un poil plus élaborée de chez Black Confetti, c’est un délice.

Masque pour resserrer les pores : un blanc d’oeuf battu avec une cuillère à café de fécule de maïs ou quelques gouttes de jus de citron (dans ce cas pas d’exposition au soleil ensuite), laissez poser 15 minutes (ou jusqu’à ce que ça « tire »).

Masque éclat : mélangez dans un bol 1 sachet de levure chimique et 3 cuillères à café de jus de citron. Une fois la mousse disparue appliquez sur le visage. Parfait pour lutter contre les points noirs et donner de l’éclat.

Masque pour peaux réactives : mélanger un peu d’argile rose à de l’eau pour former une pâte à étaler sur la peau. Rincer avant que cela ne sèche complètement.

Contre les rougeurs : quelques tranches de concombre appliquées sur l’ensemble du visage.

Encore plus de recettes de soins pour le visage 100% naturels ici.

Maquillage

Je me maquille peu au quotidien (fond de teint + mascara) et pour l’instant j’ai encore du stock à finir mais j’ai déjà repéré quelques recettes qui me tentent.

Notamment la poudre bonne mine de Save the green.

Pour matifier mon teint en été je tenterai bien l’argile rose, qui correspond bien à ma carnation, légèrement appliquée à la houpette sur le visage.

Et pour finir une petite recette de rouge à lèvres : faire fondre au bain-marie 2 cuillères à café de cire d’abeille, 1 cuillère à café de miel, 2 cuillère à soupe d’huile végétale et un colorant (alimentaire ou épices). Conditionner dans un petit pot.

Hygiène

Je fais pas mal d’efforts zéro déchets sur ce plan là. En effet j’ai investi dans une coupe menstruelle (c’est une Diva cup) et comme pour beaucoup avant moi, ce fut une révélation, rien de moins. Adopté dès le 1er cycle où je l’ai testé (même si j’ai failli ne pas réussir à la retirer la première fois, il faut bien comprendre la technique ensuite c’est tranquille) ! Plusieurs avantages pour moi : un encombrement mini, plus de déchets, pratique dans toutes les situations (baignades, sport, nuit…), le fait de pouvoir la garder en place pendant 12 heures ce qui fait que je ne m’en « préoccupe » que 2 fois par jour (3 fois au début du cycle) ! Plus d’infos sur les cups menstruelles ici.

Du coté des cotons-tiges pour éviter les jetable on peut les remplacer par un oriculi (sorte de batonnet pour se curer les oreilles) mais selon le Dr Saldmann (auteur de « Le meilleur médicament c’est vous« ) il n’y a que le pavillon de l’oreille qu’il est nécessaire de nettoyer quotidiennement (à l’eau et au savon), faire plus serait contre-productif voire dangereux, c’est justement le cerumen qui nettoie l’oreille, on l’enlève juste quand il est dans le pavillon.

Epilation

En tant que brune à la peau très blanche j’ai toujours eu un problème avec les poils, jusqu’à consacrer des heures à traquer le moindre poipoil ! Aujourd’hui, même si je ne suis pas prête à arrêter totalement de m’épiler, j’apprends à être plus cool sur ce point: je fais seulement les demi-jambes à l’épilateur mais seulement dès les beaux-jours et toute l’année les aisselles et le maillot à la pince à épiler. Ce dernier point peut paraître étonnant et fastidieux : ça l’est au début quand on commence avec cette méthode ensuite les poils poussent de moins en moins vite et nombreux, ce qui permet de faire des retouches très rapidement.

Le change de bébé

On pourrait croire qu’avec un bébé tendre vers le naturel et le zéro déchet est un objectif utopique, il n’en est rien. Nous utilisons encore des couches jetables, mais écologiques, car Mr Poulet n’est pas convaincu par les couches lavables (et il est possible que la nounou tique aussi)! Mais pour le reste pas besoin d’un tas de produit d’hygiène, du liniment suffit (la maternité conseille même l’eau tout simplement, sans ajout de produit), en presque 11 mois Enora n’a jamais eu d’érythème fessier ! Il est très facile de le faire soi-même avec de l’eau de chaux et de l’huile d’olive, la recette complète est ici.

On utilise encore du coton mais de plus en plus mes lingettes nettoyantes maison, faites avec du coton et de la polaire en 10 minutes chrono, et qui sont aussi parfaites pour les débarbouillages !

Si vous n’êtes pas manuel(le) vous pouvez opter pour les lingettes bébé Les tendances d’Emma, où vous pouvez choisir la matière des lingettes selon la sensibilité de la peau de votre petit bout !

DSCN2745

C’est tout pour aujourd’hui !  Vous pouvez aussi suivre l’évolution de mes « recherches » sur le sujet sur mon tableau pinterest dédié.

Rendez-vous sur Hellocoton !